CHANTIER PETITES FORMES

 

 

Chantier Petites Formes

Des formes courtes, quelques minutes, une idée, un essai. Le festival a invité des artistes de la région à travailler autour de la manipulation, sa grammaire, ses ressorts, son langage. Il en résulte cinq créations comme autant de chantiers ouverts à l’exploration. Un début de quelque chose, une fin en soi. A voir… absolument.

 



Intérieurs
(un projet de Philippe Vuilleumier et Christiane Margraitner)
Une courte pièce, Intérieur, de M. Maeterlinck. Une maison, une famille installée pour la veillée, le bonheur. Dans le jardin, un vieillard et un étranger regardent. Ils ont une nouvelle dramatique : la petite s’est noyée… La pièce sera jouée deux fois, par les comédiens puis par les marionnettes. Question : qu’est-ce qui change ? Réponse en forme d’expérience unique.

Check Point Groove (un projet de Cédric Vuille et Camille de Pietro)
Des mains en carton, des mains qui manipulent des mains, des corps, et l’attente de ces gens ordinaires. Interminable. Il fait trop chaud. Frustrant. Violent. Check point – Stop. Une vidéo pas comme les autres.

Richard G (un projet de Yannick Merlin et Blaise Froidevaux)
Richard, duc de Gloucester, futur Richard III, s’étonne de son pouvoir de séduction, lui le monstre d’ambition, froid et calculateur. Au cœur du spectacle : sa trajectoire en resserré, jusqu’à son intronisation. Pour la révéler, un jeu de pure marionnette.

Le contrôleur du Dijon-Sens (un projet d’Albert Marcoeur et Julien Baillod)
Clic et clac, c’est comme un toc. Alors ça recommence, le poinçonneur répète ses gestes : clic pour l’aller, clac pour le retour. On est emmené dans le train Dijon-Sens, dans le sens des mots d’Albert Marcoeur.

Jouet mécanique (un projet de Catherine Sombsthay et Pierre Gattoni)
Sommes-nous sûrs que le marionnettiste manipule la marionnette ? Et si c’était l’inverse… Pour quelques minutes, l’artiste peintre Pierre Gattoni et la manipulatrice Catherine Sombsthay s’amusent à échanger les rôles. Début d’une série d’expériences : ici, le jouet mécanique interroge la mise en mouvement.

 

Production : Théâtre de la Poudrière

 

En collaboration avec le Théâtre du Passage et le Centre de Culture ABC

 

  • Catégories: 14 MA / 16 JE / CHX-DE-FDS / NE
  • Client: dès 12 ans - 40/60 min. - Neuchâtel/La Chaux-de-Fonds - MA 18h30 / JE 19h
  • Mardi 14 nov. 18h30 (Intérieurs/Check Point Groove/Richard G): Temple-Allemand / La Chaux-de-Fonds
  • Durée: 60 minutes
  • Public: dès 12 ans
  • Langue: français
  • Jeudi 16 nov. 19h (Jouet Mécanique/Le contrôleur du Dijon-Sens): Th. du Passage, grande salle / Neuchâtel
  • Durée: 40 minutes
  • Public: dès 12 ans
  • Langue: français
  • Réservations: Pour infos cliquez ici